fbpx

Dématérialisation, automatisation et désintermédiation : Les approches possibles de la transformation digitale.

Qu'entend-on par transformation digitale ?

La transformation digitale appelée également transformation numérique désigne le processus permettant aux entreprises d’intégrer les nouvelles technologies au sein de leurs activités.

Ces technologies permettent d’améliorer leur process mais aussi de créer des services et produits compétitifs en termes de coûts.

Elle réunit 3 grandes approches :

  • la dématérialisation,
  • l’automatisation,
  • la désintermédiation.

La dématérialisation

La dématérialisation est le remplacement de supports d’information matériels (souvent papiers) par des fichiers informatiques et des ordinateurs.
Avant de « digitaliser » leurs processus marketing et commercial ou encore leur ingénierie, les entreprises passent d’abord par la dématérialisation.

L’affranchissement du modèle physique permet alors une circulation plus libre des informations et une reproductibilité à l’infini.
De ce fait elle induit une plus grande proximité  avec les clients en dématérialisant par exemple des catalogues produits. 

Cette dématérialisation produit trois effets économiques :

  1. L’apparition de nouveaux canaux de communication ou de distribution.
    Cela a pour conséquence le replacement de réseaux physiques comme les magasins, entrainant ainsi une baisse des coûts de production et de transaction.

  2. La baisse des coûts de production grâce à la robotisation et l’apparition de logiciels intelligents.
    Étant de plus en plus performants, leur démocratisation entraine une transformation de l’économie industrielle, qui se caractérise par une loi dite de rendement croissant :
    Les coûts liés à la conception, au prototypage et aux tests se concentrent alors principalement sur le premier exemplaire. (Les coûts de reproduction étant quasiment nuls).

  3. La baisse des coûts de transaction, par la montée d’organisations en réseaux informatiques.

Découvrez l’application Wizeco, un exemple de dématérialisation développé par Eidoloon.

L’automatisation

L’automatisation informatique consiste à utiliser un logiciel créant des processus reproductibles dans le but de remplacer ou réduire l’intervention humaine.
C’est donc un des éléments clé de la transformation numérique qui permet principalement l’accroissement de performance de la productivité à 3 niveaux :

  1. Tout d’abord celui du travail :
    Le traitement manuel ou mécanique laisse place à un traitement automatique et configurable selon les besoins de l’entreprise.

  2. Puis le capital :
    Il concerne le capital fixe (les machines, les équipements, les véhicules) ainsi que le capital circulant comme les stocks et les produits finis.

  3. Et, la productivité de l’énergie et des matières premières :
    Cela concerne principalement l’optimisation des quantités, la lutte contre le gaspillage, ou encore les réseaux intelligents.

Découvrez sans plus attendre, notre projet d’automatisation développé pour la Safer Guadeloupe.

 

La désintermédiation

Enfin, la désintermédiation est un phénomène économique se traduisant par la réduction ou la suppression des intermédiaires dans les réseaux de distribution par la vente directe en ligne.

Cela permet aux entreprises de :

  • moins dépendre des distributeurs,
  • mieux maîtriser leurs marges,
  • et cultiver un lien fort avec l’utilisateur du produit.

Le développement d’internet a favorisé ce mécanisme dans de nombreux secteurs tels que le tourisme ou la distribution.
Par exemple, la vente en ligne de billets d’avion par les compagnies aériennes se multiplient aujourd’hui au détriment des agences de voyages physiques.

Par conséquent, la désintermédiation produit 2 effets principaux :

 

  1. Nouveau rôle joué par les personnes.
    Ce ne sont plus seulement des producteurs et des consommateurs.
    En effet, elles agissent comme acteurs de l’innovation en se regroupant pour financer ou accompagner des projets innovants et d’intérêt commun.
    Prenons comme exemple des applications telles que Airbnb ou Oui Car qui permettent de revendre ou partager ses biens (automobile, équipements ou logement).

  2. Les données (Big Data).
    Elles constituent aujourd’hui de nouvelles ressources pour les entreprises.
    Elles peuvent effectivement être utilisées en interne dans le cadre de la segmentation client ; revendues pour réaliser de la publicité plus ciblée, ou échangées et partagées pour faire des prévisions et créer de nouveaux projets innovants.

Découvrez Fashion Dress, un bel exemple de désintermédiation dans le secteur de la mode.

Ainsi, l’adaptation au numérique représente aujourd’hui pour toutes entreprises une opportunité à saisir afin de devenir plus compétitive. Mais au-delà d’une simple révolution technologique, le numérique est aussi une question sociétale et culturelle.

Assurément, grâce à l’internet mobile associé aux nouvelles technologies, notre société repose sur une ouverture plus facile sur le monde, une utilisation plus libre des données, et une valorisation de la place de l’utilisateur.

Face à l’évolution des comportements des consommateurs, les entreprises n’ont d’autres choix que d’adapter la conception de leurs offres ainsi que leur distribution.
De ce fait, elles seront en capacité de répondre aux besoins de leurs clients et pourront nouer avec eux une relation plus directe et continue.

Mabrouka EL-AKREMI

EIDOLOON
Experts en transformation digitale.